EducationSpecialisee.fr

Quelques conseils pour la recherche de stages

Il est parfois plus difficile de trouver un stage qu'un emploi à la fin de la formation ! Le risque pour les étudiants est double : douter d'eux mêmes, devoir se rabattre sur des stages par défaut, c'est à dire s'assurer une place faute d'avoir le choix. Comment faire pour éviter cela ?
Une démarche par étapes - 2° étape : S'interesser aux projets institutionnels - 3° étape : L' appui sur l'auto formation. - Construire un projet de stage - 5° étape : le bouche à oreille.


Une démarche par étapes

La première étape consiste à partir des exigences du diplôme. L'arrèté organisant la formation donne des indications qu 'il faut connaitre :
"Pour les candidats effectuant la totalité de la formation, la formation pratique d'une durée totale de 60 semaines (2 100 heures) se déroule sous la forme d'un stage d'une durée de 28 à 36 semaines (980 à 1 260 heures) et d'au moins deux stages d'une durée minimale de 8 semaines (280 heures). Ces stages, dont l'un s'effectue obligatoirement dans une structure recevant du public en situation d'hébergement, doivent être représentatifs d'expériences diversifiées en termes de publics et de modalités d'intervention. Les candidats en situation d'emploi d'éducateur spécialisé effectuent au moins deux stages d'une durée minimale de 8 semaines (280 heures) chacun hors structure employeur auprès d'un public différent".

Avant même le choix du 1° stage la question est celle du choix du stage long.



2° étape : S'interesser aux projets institutionnels

Une institution qui fonctionne bien fait des projets ; la situation idéale est souvent celle dans laquelle l'étudiant montre l'intérêt, pour sa formation, du projet d'une institution ou d'un service. Cette question est au coeur de l'alternance : mieux vous pourrez montrer les liens théories-pratiques que vous construisez, plus vous serez un interlocuteur suscitant l'intérêt.


3° étape : L' appui sur l'auto formation.

Les liens théories-pratiques ne se font que lentement, mais vous pouvez assez vite vous interesser à ce que disent les professionels expérimentés et les usagers d'un secteur donné. Cela suppose un travail de recherche, de documentation. Quelles revues, quels sites, quels livres transmettent l'expérience des usagers et des personnes qui les accompagnent ? Profitez ausi des démarches de recherche de stage pour découvrir les institutions et services, poser des questions. Ces démarches sont des temps de formation.


Construire un projet de stage

Notons tout d'abord que ce projet vous protège : au lieu que ce soit à vous que l'on dise oui ou non (la multiplication des non risque d' être perçue comme une dévalorisation...) c'est à votre projet que l'on dit oui ou non. Vous pouvez alors tranqulement demander conseil : comment amèliorer mon projet ? A qui puis-je m'adresser de votre part ... Je conseille de penser deux temps du projet : le pré-projet, qui sert pour la recherche de stage, puis le projet qui se co-construit, en début de stage, avec le tuteur de stage et l'équipe.
Le pré-projet avant le stage : que connaisez-vous des problématiques des populations accompagnées, du type d'établissement ou service ? sur quelles expériences antérieures s'appuie votre envie de découvrir ce terrain de stage ? Quelles questions vous posez-vous ? Évolution : le pré-projet de stage doit être de plus en plus abouti.
Puis le projet pendant les 1° semaines de stage, qui aboutira à un écrit dans votre livret de formation (et, en fin de stage à une auto-évaluation du stage).


5° étape : le bouche à oreille.

Un obstacle très concret pour trouver un stage est d'accèder aux bonnes personnes au bon moment. Certaines institutions recevant des centaines de candidatures (Paris intra-muros), le courrier standard ou le coup de fil à l'accuel ne donnent rien. le bouche à oreille permet, particulièrement entre étudiants de différentes années, de connaitre les noms des tuteurs de stages ou des responsables à appeler. Il faut pouvoir passer plusieurs coups de de telephones : tout d'abord pour connaitre le nom du (de la) responsable des stages et le meilleur moment pour l'appeler ; rappeler. La remise du projet de stage en main propre est aussi une occasion propice d'échanges.

L'architecture du site est © 2007-2008 Fabrice Fontaine.